Ballif & Golberg

Roberto Cavalli « Paradiso »